Imagination vs BattleMap,la réponse du jdr de super héros supersix

jdr de super héros supersix illustration marvel hero clix

image trouvée via google images sur http://forum.bioware.com/topic/553436-heroclix/

Lorsque l’on fait du jeu de rôle et que vient le temps du combat, on peut tout faire avec des descriptions ou utiliser divers accessoires (plans, figurines et autre). Quel est le mieux? la tentative de réponse du jdr de super héros supersix

Dans les phases d’action / stratégiques tels que le combat, souvent le rythme n’est pas le même que le reste du temps.

C’est dans ce genre de situations que l’on juge plus précisément le temps (avec les rounds ou tour de jeu qui durent quelques secondes) ainsi que la disposition des personnages (pour le coté stratégique)

Il y a grosso modo deux manières de faire : le théâtre de l’esprit (on décrit tout et on utilise aucun accessoire, on laisse libre court à l’imagination des participants pour se figurer le champ de bataille) ou les battle map (carte quadrillée ou à hexagone qui permet à l’aide de figurines de détailler précisément le champ de bataille)

Dans cet article on va présenter rapidement les avantages et inconvénients de chaque manière de faire et la manière qui est préconisée pour SuperSix le jeu de rôle de super héros.

Avantages et inconvénients des figurines et des battlemap

L’avantage principal c’est la précision que les battle map peut apporter en matière de résolution et de gameplay.

Dans de nombreux jeux ou les effets mécaniques (portée des armes, des pouvoirs , diamètre des effets de zone etc etc) peuvent être traduits en terme de cases de battle map, la résolution est drôlement facilitée.

Ta portée est de 3 cases pour ta boule de feu, ça tombe bien ta figurine est à 3 cases de celle du monstre et bien tu peux donc lui lancer ta boule de feu.

De la même manière, l’ensemble des éléments présents dans la fiction sont représentés sur le battle map, ce qui laisse moins de place à l’interprétation des joueurs. Le risque de mauvaise compréhension entre le maître de jeu et ses joueurs est quasiment nul

C’est avantage (cohérence et précision) peut également être un inconvénient. En  effet, il est plus difficile pour un joueur d’improviser avec des éléments du décor ou au maître de jeu de rajouter un élément qui n’était pas présent au départ.

Au  niveau des inconvénients, on peut aussi noter :

  • Les limites techniques : afin de pouvoir représenter un élément, on doit avoir sa figurine / son jeton et pareil pour les décors, on est limité par les plans que l’on peut se fournir et/ou fabriquer.
  • La cassure dans le rythme : on est obligés à chaque combat de préparer le battle map, de placer les pions des joueurs, des personnages non joueurs ennemis , ce qui provoque une cassure dans la fiction que l’on est en train de vivre

Avantages et inconvénients  du théâtre de l’esprit

On peut très bien se passer de figurines, de cartes , de plans et uniquement se focaliser sur la discussion pour détailler l’ensemble du champ de bataille.

Les principaux avantages sont évidents :

  • aucune limitation possible contrairement aux battle map
  • pas de cassure de la narration

Par contre il existe aussi un inconvénient majeur : puisque tout se passe uniquement par la conversation / discussion entre les joueurs et le maître de jeu, on peut parfois mal se comprendre. A titre d’exemple, il est arrivé au cours d’une partie que l’un de mes joueurs pensait son ennemi (un capitaine de la garde impériale dans Dark Heresy) était seule alors qu’il avait sa garde rapprochée avec lui. Dans les faits ça fut comme si cette dernière s’était « téléportée » et évidemment le joueur ne l’a pas bien pris^^

Le choix du jdr de super héros supersix

Ce qui sera proposé dans le livre de base , ça sera de fonctionner de la manière suivante :

Tout se fait à l’imagination car c’est beaucoup plus simple et ça ressemble plus aux histoires de super héros. Après tout dans une case de comics, on ne sais pas exactement quelle est la configuration du terrain, où sont les autres ennemis etc etc.

Néanmoins, le maître de jeu devra répondre à toutes les questions des joueurs afin que ceux ci puissent se faire une image mentale suffisamment précise du théâtre d’opération.

Il est également invité à faire un croquis rapide le cas échéant pour montrer aux joueurs comment le champ de bataille est fait dans les grandes lignes.