CR : L’avènement des ravagés, partie de SuperSix

hope cadre de jeu partie de supersix

Hope, la ville de demain dès aujourd’hui, cadre de jeu de SuperSix

Petit compte rendu de la dernière partie de SuperSix (24/08/2018) où deux super héros ont du enquêter sur l’enlèvement de la petite Gabriella Stucks et combattre une sorte de secte dans les sous sols de la ville.

Le casting de cette partie de SuperSix

Georges , égoutier à forme humanoïde mi homme mi rat est « La bête ». Il est super fort, peut creuser des tunnels et possèdent de puissants crocs

Ses principaux défauts sont :

  • Non humain
  • Phobie (félins)
  • Naïf

David Tergonov Climatologue est Blizzard. Il peut créer des bourrasques de vent , voler ou un puissant bouclier de protection fait d ‘eau

Ses plus grands défauts sont :

  • Naïf
  • Sincère
  • Solitaire

L’intrigue de la partie de SuperSix

Scène d’ouverture / introduction

Notre équipe de super héros (qui n’a pas encore de nom) patrouille dans la ville de Hope. Elle n’est pas la seule. En effet, le PDG du Consortium (puissante multinationale qui possède la ville) a fait une conférence de presse un peu spéciale. Sa jeune fille de 10 ans, Gabriella a tout simplement disparu.

matthew stucs pnj partie de super six

Matthew Stucks, PDG du Consortium

 

Gabriella Stucks, la jeune fille de Matthew Stucks

Il promet à tout super héros qui pourrait la retrouver une énorme récompense. Beaucoup  d’argent ainsi qu’une assermentation délivrée par le B.O.U.C.L.I.E.R (Bande Organisée et Unie Contre Les Individus aux Extraordinaires Ressources, organisation para militaire privée qui gère le phénomène des super pouvoirs). Cette dernière permettant à un super héros d’agir en toute légalité , c’est un vrai sésame qui fait rêver tout apprenti super héros.

Enquête / aventure

Ils enquêtent et découvrent un astucieux système de téléportation qui profite des quelques pannes de courant dues à une centrale trop utilisée pour enlever les gens de la surface

Ces derniers se retrouvent plusieurs kilomètres sous Terre et sont invités à rejoindre les Ravagés.

Mouvement initialisé par une ancienne star de cinéma ayant tout perdu et qui se fait appeler le libérateur.

Ces derniers récupèrent tous les laisser pour compte de la ville de Hope et fomentent une révolution

Le libérateur a utilisé le système de téléportation pour enlever la petite Gabriella .Il compte la conditionner pour qu’elle l’aide à prendre le contrôle de l’entreprise de son père.

Les personnages des joueurs après une assez longue enquête parviennent à rejoindre les sous terrain. Enquête qui comprenait entre autre :

lieu du crime, oreilles qui trainent, visite journaliste tabloïd qui aurait découvert le pot au rose, piratage informatique

Ils y piratent la console de téléportation non sans mal (hommes de pierre qui la protègent) et le libérateur se retrouve coincé car il était en pleine téléportation

La fin

Tout est bien qui fini bien, les joueurs gagnent des points de progression et des points de renommé et leurs personnages gagnent argent et assermentation comme prévu

Épilogue : le journaliste du tabloïd réhabilité sort de chez lui et une lumière verte le happe. Le libérateur le possède et jure de revenir et de se venger de nos deux héros.

Conclusion de la partie de SuperSix

La mécanique de résolution fonctionne toujours aussi bien. J’ai pu profiter de ce playtest pour poser plusieurs éléments de l’univers par défaut (ville de Hope, assermentation , B.O.U.C.L.I.E.R, ravagés, Consortium etc. etc.) et ça a été plutôt bien rendu en jeu

Ci dessous quelques éléments intéressants pour la suite

  • Synergie et tension nouvelle version c’est plus utilisé et donc plus cool
  • Les joueurs n’ont pas voulu utiliser leurs dés de destin (partage de la narration)
  • Un joueur a trouvé bizarre de pouvoir faire du piratage informatique. Car ‘il n’avait pas penser son personnage ainsi à l’origine. Cela s’explique par l’absence de compétences mais ce n’est pas gênant. A voir pour intégrer conseil de jeu approprié
  • Question du joueur si la centrale était nucléaire. Elle ne l’est pas , mais la source d’energie n’était pas encore définie, du improviser un truc genre roche fantôme / nakwada qui fait tourner le bousin. A préciser mieux pour la prochaine fois
  • La progression est peut être trop longue, en tout cas pour tester. A voir si prochaine partie je triche pas pour simuler la progression

Bref, vivement la prochaine partie !

 

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de