système de résolution de super héros, la base

système de résolution de super hérosPrésentation générale de la résolution d’une action dans SuperSix : le jeu de rôle des super héros comme si vous en étiez un

Pour ceux qui auraient la flemme ou manqueraient de temps pour lire le kit d’initiation. Voici en gros comment le système de résolution de super héros  de SuperSix marche. Je n’ai pas encore trouvé de nom pour ça

Le super héros

En plus de sa description ainsi que de son identité secrète , ses relations et ses pouvoirs qui seront expliqués plus tard sur ce blog, un personnage joueur c’est :

  • Des domaines d’action ou spécialités : Muscle pour les actions physiques.Coeur pour tout ce qui est interaction sociales. Et Cervelle pour ce qui touche au mental des personnages.
  • Des forces  :  les points forts du personnage
  • Des faiblesses : les points faibles du personnage

le système de résolution de super héros en bref

Quand lancer les dés

Lorsque le joueur souhaite que son personnage fasse quelque chose avec un certain risque ou avec un enjeu narratif alors le joueur doit lancer les dés pour résoudre l’action.

Risque : l’action est incertaine.

Enjeu narratif : le fait que l’action réussisse ou non est importante pour l’histoire.

Comment lancer les dés

A ce moment là, le joueur doit lancer autant de dés à 6 faces ou dés 6 que le score du domaine d’action qui correspond à l’action entreprise par le personnage joueur. Muscle si c’est physique, Cervelle si c’est mental ou Coeur si c’est social

Le joueur regarde le résultat le plus haut pour savoir si l’action est réussie ou non.

Score du déRésultat de l’action
1 – 3non seulement l’action échoue.Mais en plus le meneur de jeu rajoute une conséquence à l’échec. Ok tu as pas réussi à crocheter la serrure, un garde arrive
4 – 5le personnage joueur réussit à faire ce qui était prévu à la base
6non seulement le personnage joueur réussit mais il réussit brillamment. Le joueur est invité à enjoliver son action.Non seulement j’ai réussi à crocheter la serrure mais en plus je rentre dans le QG sans bruit

Si jamais une force (point fort) du personnage s’applique, alors le joueur peut choisir de relancer un dé au choix.

Sinon, si une faiblesse (point faible) s ‘applique, le meneur de jeu peut (il n’est pas obligé) choisir de faire relancer au joueur un dé au choix.

Dans le cas où le contexte est défavorable au personnage joueur (pas les outils nécessaires, personnage blessé, surpris, autre) alors c’est comme si une faiblesse s’appliquait . (l’effet des faiblesses étant cumulatif)

Au contraire, si le contexte est favorable (des outils de parfaite qualité, un allié qui aide le personnage, position stratégique évidente), alors c’est comme si une force s’appliquait (l’effet des forces est lui aussi cumulatif)