les super héros malades

super héros malade exemple de spidermanLes super héros malades ça existe ! petit article sur les maladies et autres poisons dans un jeu de rôle de super héros comme SuperSix


Mal au crâne , intestins en feu , appétit surnaturel et fatigue incroyable, quoi de mieux pour se fendre d’un petit article sur nos amis les super héros?

Car oui, les super héros malades ça existe aussi. Comment gérer la maladie et/ou les poisons dans SuperSix?

De super héros sains aux super héros malades

La première chose pour traiter la maladie d’un super héros c’est de gérer la contamination. Lorsqu’un personnage joueur ou non joueur est en présence du virus et de son mode de contamination (par l’air, par ingestion ou autre), alors on résout une action   (test de contagion). On lance autant de dés que le domaine de muscle (résistance à la maladie, il s’agit d’une action physique, quelqu’un de plus costaud tombant moins malade) en enlevant de 0 à 3 dés selon la puissance de contagion de la maladie (une gastro se chope plus facilement qu’un virus alien ultra rare et volatile).

Si l’action est un échec, alors le personnage est contaminé , s’il s’agit d’une réussite simple il n’est pas contaminé mais en restant en contact avec le virus il risque de contracter la maladie tout de même et en cas de super réussite, si le personnage est immunisé pour la scène et en cas de rencontre future avec cette maladie, une force s’appliquera.

Un personnage peut bien évidemment utiliser un super pouvoir (résistance surnaturelle, immunité aux maladies par exemple) et les forces et les faiblesses s’appliquent . De plus, un équipement (combinaison hermétique par exemple) revient à utiliser une force dans le lancer de dés pour ne pas être contaminé

Les poisons sont gérés de la même manière que les maladies, la seule différence c’est que leur puissance de contagion est super élevée (il est rare de boire un poison et de ne pas en souffrir les effets), on enlève donc directement 3 dés lors du test de contagion. Si jamais, on n’a plus de dés à lancer, alors le personnage est forcément contaminé.

Les effets de la maladie

Une maladie peut avoir plein d’effets : fièvre, boutons purulents, fatigue et bien évidemment la mort. Dans un objectif de simplification, une maladie en jeu n’a que 4 effets :

  • Est t’elle handicapante ? si oui (fatigue / fièvre par exemple), alors une faiblesse s’applique à toutes les actions liées (un problème d’ordre respiratoire va géner les actions physiques, une maladie du cerveau genre Alzheimer ça sera plus les actions mentales etc etc )du personnage tant que la maladie n’est pas guérie.
  • Peut elle tuer ? si oui, on indique une durée au bout de laquelle chaque jour l’on doit réussir un jet de dés de muscle pour ne pas succomber à la maladie.
  • Est elle contagieuse ? le degré de contagion (voir section précédente, va de 1 où on enlève pas de dés à 4 ou on retire 3 dés pour le jet de contagion)
  • Est elle voyante ? est ce que ça procure des boutons ou autre ? Si oui, il s’agit d’une faiblesse qui s’applique aux action sociales du personnage (cumulative à la faiblesse de la maladie si celle ci est déjà handicapante)

Guérir des super héros malades

Les super héros malades peuvent évidemment voir un médecin ou aller à l’hôpital mais avec leur identité secrète ce n’est pas forcément évident (surtout si ils veulent profiter de la sécurité sociale), le mieux c’est soit d’avoir un personnage doué en Cervelle et/ou qui possède une force qui s’applique (médecin, formation aux premiers secours par exemple) et de résoudre une action. Si echec , non seulement la personne n’est pas guérie mais au choix le personnage qui a tenté de le guérir est contaminé ou l’état du patient s’aggrave (il lui restait 3 jours à vivre et bien il ne lui en reste plus que 2), si réussite ,le patient va pouvoir guérir en prenant quelques jours de repos . En cas de superbe réussite, le patient est guéri immédiatement et la prochaine fois qu’il sera en contact avec la maladie, alors une force s’appliquera